Comment fonctionne le bitcoin ?

Si vous êtes débutant en matière de crypto monnaies et que vous vous demandez comment fonctionne le bitcoin, voici un article qui pourrait répondre à votre question. Comme vous le savez très certainement, il s’agit d’une crypto monnaie, ou monnaie virtuelle. Ce n’est pas la seule dans son genre, en revanche c’est celle qui jouit du plus grand nombre d’utilisateurs. En effet, aujourd’hui plus de 3 millions de personnes à travers le monde s’en servent. Vous souhaitez également en faire partie ? Dans ce cas, veillez à tout d’abord emmagasiner le maximum d’informations à son sujet afin que vous puissiez savoir dans quoi vous investissez exactement.

 

Une petite définition pour mieux comprendre le bitcoin

Le bitcoin est tiré de deux mots : Bit = unité d’information binaire et coin = pièce de monnaie. Il s’agit de la première monnaie unique décentralisée. L’on peut échanger le bitcoin sur internet et s’en servir pour effectuer des achats en ligne. C’est en 2008 qu’il est apparu pour la première fois. Il a été développé par un informaticien mystère qui se fait surnommer Satoshi Nakamoto. Une décennie après, nous ignorons toujours tout de sa véritable identité, bien que de nombreuses théories et rumeurs ont déjà circulé à ce sujet.

Nous ne savons pas non plus très exactement pourquoi il a été créé, mais savons en revanche que c’est une excellente alternative au système capitaliste des banques. Il s’agit donc d’une monnaie numérique qui n’est pas matérialisée et qui ne se présente ni sous la forme de pièces ni sous celle de billets.

Cette monnaie virtuelle n’est régie par aucun État et ne passe pas par l’intermédiaire d’une banque centrale, raison pour laquelle l’ont dit que le bitcoin n’est pas centralisé. Et à l’inverse des autres monnaies existantes, il n’a pas vraiment de cours légal. De ce fait, son prix dépend uniquement de l’offre et de la demande.

À présent son mode de fonctionnement

Voyons maintenant la question qui nous intéresse, à savoir comment fonctionne le bitcoin ? Eh bien, le bitcoin est un système de paiement de pair à pair. Cela signifie que l’utilisateur est à la fois le client et le serveur.

Tous, nous pouvons devenir utilisateur de bitcoins. Il suffit pour cela de télécharger et d’installer un logiciel sur le matériel technologique de son choix. Il peut s’agir d’un ordinateur, d’un Smartphone ou d’une tablette. Ce matériel devient directement un des nœuds du réseau. Toutes les transactions de bitcoins sont vérifiées par les nœuds du réseau et enregistrées dans un registre public et partagé. On appelle ce registre la blockchain ou chaine de blocs.

Il s’agit en quelque sorte d’un historique permettant de vérifier que telle personne dispose bien du nombre de bitcoins qu’il veut échanger avec un tiers. La blockchain permet de conserver une trace datée et infalsifiable de chaque transaction. Pour valider, enregistrer et sécuriser chaque échange de bitcoins, certains utilisateurs mettent à contribution la puissance de calcul de leurs ordinateurs. En échange de ce service rendu, le système leur décerne de nouveaux bitcoins.

C’est d’ailleurs comme cela que cette monnaie virtuelle se crée. On appelle cela le mining ou minage en français.

 

Le Wallet : à chacun son portefeuille 

À présent que vous avez un petit aperçu de comment fonctionne le bitcoin, puisque nous n’allons pas entrer dans les détails techniques de calculs – sachez qu’un nombre maximum de bitcoins en circulation a déjà été prévu par le système. Le total sera de 21 millions de bitcoins. Cependant, ces derniers peuvent être fractionnés en centimes de bitcoin. Chaque utilisateur du bitcoin aura son Wallet, c’est-à-dire son portefeuille virtuel.

Dans ce portefeuille se trouveront les données de son compte, notamment l’adresse à laquelle il peut recevoir des bitcoins et la clé publique qui permet de le faire ainsi que la clé privée qui sécurise l’accès à ses bitcoins. Le Wallet d’une personne peut être stocké sur le cloud, sur un service en ligne, sur son ordinateur ou encore sur une clé USB.

Grâce au bitcoin, il est possible de ne plus laisser ses coordonnées bancaires en ligne. De même, il n’est plus nécessaire de laisser des traces de son identité sur le net. De ce fait, la sécurité et l’anonymat des utilisateurs sont garantis grâce à cet historique public qui n’est autre que la blockchain.

 

Comment le bitcoin est-il utilisé ?

Comment fonctionne le bitcoin ? Rapidement après sa création, le bitcoin a été majoritairement utilisé par des réseaux criminels, pour des jeux d’argent, pour l’achat de substances illicites ou de bases de données piratées, notamment sur le Darknet.

Aujourd’hui, bien qu’elles existent toujours, ces données illégales ne représentent plus qu’une part minoritaire des échanges de crypto monnaies. Le bitcoin est aujourd’hui devenu un investissement et même pour certains une valeur refuge, à l’abri des Etats et des banques centrales.

L’explosion du cours du bitcoin a beaucoup aidé. En effet, saviez-vous qu’en 2012, le bitcoin ne valait que 0,003 dollar ? À l’époque, une personne a dépensé 10 000 bitcoins pour acheter deux pizzas. Il doit regretter de ne pas avoir utilisé à l’époque la technique de holding. En effet, ces pizzas vaudraient donc aujourd’hui 60 millions de dollars ! Aujourd’hui, bon nombre de commerçants adoptent de plus en plus ce mode de paiement qu’ils commencent à affectionner. Ces derniers sont notamment incités par les frais de transactions qui sont nettement inférieurs à ceux pratiqués par les banques et autres organismes de crédit.

WordPress, Showroom Privé ou encore PayPal aux États-Unis s’en servent déjà.

Une rumeur court concernant Amazon qui ne tarderait pas à sauter le pas. Il est aujourd’hui possible de tout acheter avec le bitcoin.

 

La chaine de blocs : un livre de comptes

Comment fonctionne le bitcoin et comment en obtenir des bénéfices ? Qu’il s’agisse de livre, de matériel informatique, de voyage ou de nourriture, vous pouvez vous servir du bitcoin comme n’importe quelle monnaie d’échange.

Il est également possible d’échanger vos bitcoins sur les plateformes contre des monnaies fiduciaires telles que des euros ou des dollars. En France, certains bars, hôtels et salons de coiffure l’acceptent déjà. Son évolution est telle que je pense que d’ici peu nous pourrons acheter nos baguettes de pain avec des fragments de bitcoins. Certes, la vérité sur le fonctionnement du bitcoin en détail de protocole requiert des connaissances en cryptographie assez avancées. Toutefois, pour un simple utilisateur, une esquisse des rudiments de la cryptographie à clé publique suffira.

Si vous souhaitez ultérieurement devenir un mineur, ce sera une autre histoire. La blockchain n’est pas un livre de comptes à proprement parler, mais s’en rapproche grandement. En effet, c’est à partir de cette chaine de blocs que toutes les transactions sont visibles. Cela est valable depuis la création du système et chaque nœud possède une copie mise à jour de manière régulière.

 

Les avantages du bitcoin

Maintenant que nous avons vu ensemble comment fonctionne le bitcoin, nous allons voir quels sont les avantages obtenus par son utilisation, du point de vue de la majorité des accros aux crypto monnaies, dont je fais bien évidemment partie.

  • Pour utiliser le système bitcoin, aucune condition de ressource n’est requise. Donc, contrairement à l’ouverture de compte en banque, vous n’avez pas besoin d’un justificatif tel qu’une fiche de paie ou autre.
  • Votre compte bitcoin ne pourra jamais être gelé par un organisme ou un État.
  • Les frais bancaires usuels paraissent réellement exorbitants par rapport aux frais de transaction du bitcoins. Faites un petit tour sur Kucoin et vous allez comprendre de quoi je parle.
  • Le bitcoin permet d’effectuer des transferts d’argent anonymes, exactement comme l’argent liquide.
  • Vous n’avez besoin que d’un simple accès à internet pour vous en servir : les bitcoins sont utilisables partout et n’ont pas de frontière.
  • Le marché est volatil. Pour certains il peut s’agir d’un inconvénient étant donné que cela comporte des risques. Toutefois si l’on regarde de mon point de vue positif, cela signifie que nous aurons davantage de chances de nous enrichir avec. Alors, si vous savez qu’en investissant par exemple 100 euros dans le bitcoin, vous risquez de perdre de l’argent en cas de chute de ce dernier, vous savez également que vous pourrez réellement gagner gros s’il fait de nouveau un pic, ce qui ne saurait tarder selon moi.
  • Plus de 3 millions de personnes utilisent aujourd’hui le bitcoin, ce qui signifie que vous trouverez toujours facilement des acheteurs.
  • La concurrence pourrait, à l’avenir, forcer les banques à réviser leurs politiques, notamment en matière de frais de transaction, afin de ne pas perdre de clients. Qui sait, la crypto monnaie pourrait rendre les banques soucieuses de nous garder un peu plus souples ?

 

Quel est l’avenir du bitcoin ?

Une autre question se pose également assez souvent : « quel est l’avenir du bitcoin ? ». Le projet de décloisonner le marché du paiement n’est pas une nouveauté. En effet, je peux vous citer comme exemple le Compte Nickel qui projette de permettre au grand public d’ouvrir un compte chez un buraliste sans qu’il y ait de conditions de ressources ni de lourdes formalités.

Je peux également citer la startup française Paymium. Cette dernière propose un service de paiement adossé aux bitcoins. On peut dire qu’elle est en avance sur son temps, puisque je parie que d’autres entités ne tarderont pas à s’y mettre. De ce fait, le fait de chercher un moyen de contourner le système bancaire se fait de plus en plus. Mais qui pourrait franchement nous en vouloir lorsque l’on voit le montant des frais et taux toujours plus exorbitants appliqués par les établissements bancaires ? Je pense que les crypto monnaies permettront d’ouvrir un peu les yeux du système bancaire capitaliste. Si ce dernier a peur de perdre des clients, il fera très certainement des gestes en ce sens tels que réduire les taux de crédits ou frais de transactions…

 

Les adresses de bitcoin et la transaction

En tant que débutants souhaitant pour la première fois investir dans les crypto monnaies, la question de savoir comment  fonctionne le bitcoin est crutiale. En revanche, il vous est parfaitement possible de débuter dans ce domaine sans pour autant maitriser les détails techniques. Dès lors que vous aurez installé votre portefeuille bitcoin sur votre smartphone, tablette ou PC, votre première adresse bitcoin sera générée et vous pourrez continuer à en créer à chaque fois que vous en aurez besoin. Donnez ensuite vos adresses lorsque vous souhaitez effectuer des transactions, ou récupérez les adresses d’autrui et le tour sera joué. En gros, le principe est le même que lors d’un échange de courriel. En revanche, la différence est qu’une adresse bitcoin ne peut être utilisée qu’une seule et unique fois.

Pour ceux qui l’ignorent encore, une transaction est un transfert de crypto monnaies entre portefeuilles se trouvant inscrites sur la chaine de blocs. Pour signer cette transaction, l’utilisateur d’un portefeuille dispose d’une information secrète appelée clé privée ou graine. Il s’agit de la preuve matérialisée que la transaction provient bel et bien du propriétaire d’un portefeuille. Il faut que vous sachiez qu’aucune modification de la transaction ne sera possible après l’émission et la signature. Les diffusions entre utilisateurs sont généralement confirmées dans les dix minutes qui suivent, en fonction de la réactivité des mineurs.

 

Bon à savoir sur les crypto monnaies et bitcoin en général

Donc, pour résumer, vous l’aurez compris, la gestion du bitcoin fonctionne de manière entièrement distribuée. La répartition sur tous les nœuds du réseau est tel que le système ne dépend pas du bon vouloir ou de la compétence d’un émetteur central, mais tout simplement d’une base de confiance entre tous les utilisateurs. Voilà qui est rassurant et qui redonne le sourire. En plus de cela, la robustesse des procédés cryptographiques employés est telle qu’il est quasi impossible de pirater la chaine de blocs et les crypto monnaies.

Alors vous vous demandez très certainement d’où viennent toutes ces histoires de piratage que vous avez très certainement déjà entendu… Sachez que ce sont les plateformes d’échanges qui peuvent présenter des failles de sécurité. Ce sont donc elles qui sont piratables et non la blockchain ou les bitcoins.

Un bitcoin peut être fractionné jusqu’à la 8e décimale, soit en sous-unités de 0,00000001 bitcoin. Mais cela parait logique lorsque l’on sait qu’un bitcoin coûte déjà des milliers de dollars. En tout cas, sachez que vous pouvez parfaitement commencer dans ce domaine avec tout simplement un petit capital de départ. Tout ce qu’il vous faudra impérativement c’est cet algorithme unique qui génère des adresses bitcoins lorsque vous en faites l’acquisition et que l’on appelle communément un portefeuille. Sachez que votre portefeuille pourra parfaitement être installé sous Windows, Android, Linux, Mac, BlackBerry… et bien d’autres. En revanche, il ne peut pas être installé sous iPhone. Et bien évidemment, vous pouvez l’installer en ligne sur un serveur web, mais gare au piratage. Ce n’est jamais une bonne idée et je le déconseille très fortement. En effet, les hackers rivalisent aujourd’hui d’ingéniosité pour tenter de s’approprier nos capitaux en crypto monnaies. De ce fait, préférez la clé ledger. D’ailleurs, je vous fournis davantage d’information à ce sujet dans un de mes tutoriels vidéo.

Grâce à la formation gratuite que je donne à travers ma chaine YouTube et à mon club privé, je vous dis absolument tout ce qu’il y a à savoir au sujet des crypto monnaies et comment rentabiliser ses investissements en la matière. Cliquez sur le bouton ci-dessous pour obtenir plus de détails sur la formation gratuite.